Qiu Fen – Equinoxe d’automne – 16e terme solaire – 23 septembre 2021

Qiu Fen – L’équinoxe d’automne, est le 16e terme solaire parmi les vingt-quatre JieQi d’une année. Il commence lorsque la longitude atteint 180°, aux alentours du 23 septembre de chaque année.

L’ancien livre chinois « Chun Qiu » datant approximativement de 206 avant J.C dit que lors de l'équinoxe d'automne, le Yin et le Yang sont à moitié-moitié ; ainsi, le jour et la nuit, le froid et la chaleur sont équivalents.

Le sens de « équinoxe d'automne » est double :

  • le premier est que les 24 heures sont divisées également en deux, et que le jour et la nuit sont à égalité.
  • le second est que l'équinoxe d'automne se situe au milieu du 90e jour de l'automne qui est également divisé en deux par Qiu Fen.

Qiu, signifie l’automne ; Fen, signifie la division égale. C'est ce qu'on appelle la division égale d’automne.  Nous sommes au milieu de l’automne !

Le principe de bien-être à Qiu Fen :

Dans la période de Qiu Fen, il est recommandé de stocker de Yin pendant la nuit en et d’activer de Yang pendant la journée, pour atteindre un équilibre entre le Yin et le Yang.

L’hygiène de vie :

Se coucher tôt et se réveiller tôt !

La médecine traditionnelle estime que les activités physiologiques du corps humain doivent s'adapter aux changements naturels du Yin et du Yang.

A partir de Qiu Fe :

Se coucher tôt afin de se conformer au stockage de Yin pendant la nuit
Se réveiller tôt pour activer le Yang dans la journée, surtout celui du Poumon

Esprits et émotions durant Qiu Fen

L’esprit et les émotions

A partir de Qiu Fen, le temps devient progressivement sec, la luminosité diminue et la température baisse progressivement. La mélancolie et la tristesse infiltrent petit à petit nos émotions... Il est souhaitable d’accepter ces émotions descendantes au même titre que la joie ou la colère... Elles font partie de nous. L’acceptation diminue leur impact négatif et permet de  maintenir la tranquillité de l’esprit.

Le côté positif, pendant la saison d'automne, c’est que le ciel est haut et l'air rafraîchissant, ce qui est le temps idéal pour effectuer diverses activités sportives en extérieur, telles que l'escalade, le jogging, la randonnée, le vélo, jouer au ballon, nager, prendre un bain froid, ou pratiquer le Qi Gong, le Tai Chi,  le yoga, le Pilates, etc.

Lors de ces exercices, les "mouvements" peuvent être combinés avec des "exercices statiques", tels que la méditation, la sophrologie, le Qi Gong interne etc., pour cultiver la bienveillance de l’esprit.

Cela permet d’apporter un effet de bien-être et d’équilibre à la santé de l'esprit et du corps.

La prévention de la maladie

En automne, dans la plupart des régions d’Europe, la saison des pluies vient de se terminer ; cela entraîne généralement une brise fraîche et un ciel bleu ; les feuilles se fanent, les épis de blé s’inclinent vers la terre, les fruits mûrs tombent. C’est aussi la saison de la récolte.

Le mouvement d’automne est vers le bas. Dans les 5 mouvements de nature chinoise (Feu, Terre, Métal, Eau, Bois), le mouvement de l’automne a la même caractéristique que celui du métal : il va vers le bas.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le poumon diffuse le Qi vers le bas du corps et son mouvement est aussi vers le bas.

On dit que le poumon est l’organe qui correspond à l’automne !

Après l'équinoxe d'automne, le vent d'automne souffle en rafales, ce qui change radicalement la température, mais la fait aussi chuter rapidement ; le froid devient de plus en plus lourd et il y a donc souvent du froid mêlé à la sécheresse.

Durant cette période, les symptômes respiratoires tels que le nez sec, le rhume, la rhinite et la toux se manifestent souvent. L’automne provoque souvent aussi la réapparition de nombreuses anciennes maladies, telles que la bronchite chronique et l'asthme. Pour prévenir ces symptômes, il est nécessaire de continuer de faire de l'exercice en extérieur, de tapoter les dents et d’avaler sa salive pour hydrater la sécheresse afin d’améliorer le système immunitaire et ainsi de résister aux maladies tout en s'adaptant au changement climatique.

En terme d’alimentation « hydratante », on favorisera le sésame, les noix, le riz gluant, le miel, les poires etc., pour nourrir le Yin, les poumons et le sang.

La nourriture durant la période Qiu Fen :

Selon la théorie de la médecine traditionnelle chinoise, chaque aliment à sa propre « nature », sa propre « saveur », son propre « tropisme ». Ils sont tous différents les uns des autres.  Par exemple le piment et le wasabi sont piquants ; lorsqu’on les mange, on devient chaud et on transpire ; cependant, le piment brûle l’estomac alors que le wasabi pique le nez.

Donc en MTC, le piment et le wasabi ont tous les deux une saveur piquante et sont de nature chaude, mais le tropisme du piment est vers le bas (estomac), alors que celui du wasabi est vers le haut (nez).

En Qiu Fen, il est conseillé de favoriser la descente du Qi des poumons et de le conserver, en évitant de le disperser ; il est conseillé aussi d’hydrater les poumons, de nourrir les liquides corporels, de nourrir le Yin et d’éliminer la sécheresse. En conséquence, il est recommandé de :

  • Manger moins d’aliments piquants ou épicés tels que les oignons, le gingembre, le poivre, le piment etc.. afin d’éviter de causer de la déshydratation.
  • Manger plus de nourriture hydratante douce telle que le miel, le lys, le champignon blanc, l'igname, les poires, les racines de lotus, les kakis, les graines de sésame etc..

Nourriture pendant Qui Fen

Quelques recettes diététiques durant Qiu Fen

La poire étant très efficace pour hydrater les poumons et calmer la toux, voici deux recettes à base de poires couramment conseillées en automne :

Soupe de poires

  • Faire bouillir 300ml d’eau
  • Mettre une poire coupée dans la casserole, puis laisser mijoter à feu doux 15-20mn
  • Ajouter du sucre ou du miel

Soupe de poires avec champignon blanc

  • Faire hydrater 80g de champignons blancs dans de l’eau froide, puis les laver et les couper en petits morceaux.
  • Faire bouillir le champignon blanc, le sucre en poudre (quantité selon le gout) avec 500 ml d’eau, puis faire mijoter à feu doux pendant 50mn.
  • Ajouter deux poires, puis laisser mijoter 30mn

Profitez bien de Qiu Fen, une période d’équilibre entre le Yin et le Yang et faites de bonnes récoltes, soit matérielles soit spirituelles !